Contrairement à de nombreuses activités, le canyoning est une activité assez risquée qui nécessite de connaître les règles et le milieu dans lequel vous allez pratiquer. La seule chose dont il faut faire attention est de rester humble face à la nature. Cependant, il existe un moyen de mesurer ses performances. Il s’agit des cotations. Mais attention, il faut savoir interpréter ce que les cotations veulent dire. Voyons donc comment ça marche et comment mesurer vos performances.

Qu’est-ce que les cotations en canyoning ?

Les cotations sont ce qui permet aux amateurs de canyoning de se confronter à la difficulté et aux potentiels dangers qu’ils peuvent rencontrer au sein d’un canyon. Cela permet de savoir si la descente sera possible selon le niveau de l’usager. Cela ne permet pas de mesurer en tant que telle ses performances, mais cela permet de savoir jusqu’à quelle limite on peut pratiquer. C’est donc indispensable lorsqu’on veut faire du canyoning en jura.

canyoning

Les 3 critères

Les trois critères permettant de mesurer la difficulté d’un parcours sont la verticalité, le caractère aquatique et l’engagement.

Critère de verticalité

Le caractère vertical présente 7 niveaux, allant du parcours très facile au parcourt extrêmement difficile. Les difficultés se traduisent par des passage nécessitant de passer à travers des cascades avec des débits plus ou moins forts, d’escalader, de faire du rappel. Vos performances peuvent donc se mesurer au niveau que vous parvenez à réaliser. Cependant il faut faire attention à connaître ses limites pour ne pas se mettre en danger.

Critère aquatique

Le critère aquatique correspond aux difficultés liées à l’eau et aux mouvements réalisés dans l’eau. Il s’agit des siphons, des rivières tournant brutalement etc. Le niveau aquatique évolue selon les conditions climatiques. Il y a également 7 niveaux. Encore une fois, plus vous êtes à l’aise avec les difficultés, plus votre niveau de canyoning est élevé.

Critère d’engagement

L’engagement comprend la durée de la descente et son approche. Il y a également 7 niveaux.

Comment juger son niveau ?

Ces critères ne sont pas à proprement parler des moyens de juger de ses performances. Cependant, lorsqu’on fait du canyoning en jura, vous pourrez mesurer votre niveau selon votre tolérance vis à vis des parcours. Plus vous êtes capables de faire des parcours compliqués, plus vous êtes performants. Cependant, la performance se mesure plutôt grâce à l’expérience et à la mesure du danger.

canyoning

Le canyoning est donc une activité où il est bon de savoir quelles sont vos limites face aux critères permettant de juger la difficulté du parcours. Cependant, il ne faut pas considérer l’envie de transgresser les difficultés comme une performance. Le fait de savoir envisager les dangers et les aléas climatiques est l’élément principal pour faire du canyoning.

aviation amateur Previous post Comment se lancer dans l’aviation amateur ?
Next post Comment choisir ses skis freeride ?